Une prof de gym, une bénévole chez Emmaüs, une restauratrice en bâtiment et une vendeuse de prêt-à-porter. 
Voici l’inventaire à la Prévert sanglant que vient de concocter un serial-killer.
 
Incompréhensible.  

Sauf, peut-être, pour le jeune lieutenant Justin Bergeron,
« bidouilleur » en informatique à ses heures perdues…